La véritable histoire de l'ampoule de 100 ans

L'ampoule centenaire (ou ampoule de Livermore) est une lampe à incandescence d'une puissance de seulement quatre watts. Elle serait la plus vieille ampoule encore en fonctionnement au monde, et brillerait depuis 1901. Utilisée dans la caserne des pompiers de Livermore, en Californie, elle n'aurait presque jamais été éteinte.

A l'origine, l'ampoule de 100 ans était d'une puissance de 60 watts alimentée en 110 volts. En vieillissant, sa puissance a considérablement diminué pour aujourd'hui atteindre la luminosité d'une veilleuse de 4 watts. Soufflée à la main avec une douille électrique, cette ampoule a été inventée par Adolphe Chaillet à la fin des années 1890. L'ampoule aurait été déplacée plusieurs fois. Elle a été installée en 1901 dans un hangar de stockage du matériel incendie, puis déplacée dans un garage du centre ville utilisé par le service d'incendie de Livermore et par la police.

En 1976, le service d'incendie a déménagé à la nouvelle caserne des pompiers, où l'ampoule se trouve actuellement. Le cordon de la douille de l'ampoule a du être coupé par crainte d'endommager celle-ci par le dévissage. L'ampoule a donc ainsi été volontairement éteinte pendant 22 minutes durant le transfert. Un électricien était sur place pour l'installation à son emplacement actuel et c'est alors que l'alimentation sans interruption a été sécurisée par le nouveau générateur de secours de la caserne.

En 2001, le centième anniversaire de l'ampoule a été célébré. Cependant, l'alimentation de l'ampoule a été coupée plusieurs fois depuis. Pendant une semaine lors d'une rénovation de la caserne en 1937, puis le soir du . Le grand public a été témoin de l'extinction de l'ampoule, grâce une webcam installée ici à cet effet.

 

ampoule de cent ans

 

Le lendemain matin, un électricien a été contacté pour confirmer une défaillance d'alimentation suite à une erreur humaine (la batterie de secours n'était pas remplacée) et la réparation a été réalisée en 9 heures et 30 minutes. Selon Thomas Bramell, l'ancien chef adjoint de la caserne qui a servi sous cette lumière pendant cinquante ans « Une fois rebranchée, elle brillait comme jamais. Au bout de deux semaines son intensité a diminué et s'est stabilisée à quatre watts. Personne ne comprend pourquoi ».

Elle a fêté le million d'heures de fonctionnement en 2015. En effet, elle est apparue en 1972 dans le Guiness Book des records, comme étant la lampe à incandescence la plus durable.

La longévité de cette ampoule s'expliquerait par l'augmentation de la valeur de la résistance de son filament en carbone avec le temps. Ainsi, d'une valeur nominale de 60 Watts en début de vie, sa puissance consommée n'est plus que de 4 Watts (moins de 7% de sa valeur initiale) et sa luminosité ne correspond plus qu'à 0,3% de sa valeur d'origine.

Nous pouvons ainsi constater que dans le contexte actuel, où l'obsolescence programmée est constamment pointée du doigt, la durabilité de cette d'ampoule fait d'elle une légende. Vers quel modèle souhaitons-nous nous tendre ?

 

 

Retrouvez notre article de blog vous donnant tous les conseils pour vous sentir bien chez vous pendant le confinement !

Si vous souhaitez découvrir la lévitation magnétique, nous vous avons écrit quelque chose ici.

Nous avons trouvé cet article de Otoko très intéressant pour éclairer votre intérieur design !

      Laissez un commentaire

      Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés